Cérémonie exceptionnelle de l’armistice du 11 novembre devant le monument aux morts de Rauret classé monument historique par arrêté du préfet de région.

 Depuis quelques mois le monument aux morts de Rauret est classé monument historique par un arrêté du préfet de région. En ce 11 novembre c’était l’occasion de le valoriser à l’occasion de la célébration de l’armistice de 1918.

Le regroupement des communes de Rauret, de Landos, de Barges, de Saint-Arcons-de-Barges et de Saint-Haon avec la présence de leurs maires a été d’une haute tenue.

Après une messe célébrée par le père Jean-Claude Petiot avec la chorale paroissiale la cérémonie a eu lieu devant le monument aux morts orné d’une superbe gerbe.

Alain Forestier, maire, a salué l’assistance et la présence de Paul Braud, président de la communauté de communes du pays de Cayres-Pradelles ainsi que celle de Marie-Laure Mugnier, conseillère départementale. Il a lu le message de Madame Geneviève Darrieusecq, secrétaire d’état auprès de la ministre des armées. Il a excusé Jean Bruchet, président des anciens combattants, pour ses ennuis temporaires de santé et salué la présence de son épouse.

C’est Monsieur Claudius Demars, de Landos qui a lu le message des anciens combattants. Michel Bonnefoy a prononcé les noms des raurétois morts pour la patrie et sa fille Clara a lu un poème de paix. Pour pallier l’absence de Robert Pignol, porte-drapeau en titre, c’est Luc Renoux, le doyen du conseil municipal qui s’est chargé de cette noble tâche.

La présence de la mi-Brivois et l’Intrépide de Landos a été très remarquée et leurs interprétations musicales de haute tenue.

Les cérémonies se sont terminées par le verre de l’amitié dans la salle des fêtes en pleine rénovation. Les conversations ont été bon train et le soleil aidant a rendu cette journée bien agréable malgré la gravité de la célébration.

Halloween fêté à Freycenet de Rauret.

 En cette fin d’octobre les enfants des villages de Freycenet et de La Pinède se sont réunis pour effrayer petits et grands et récolter un grand nombre de bonbons. Tous joliment costumés, ils ont arpenté les rues du village jusqu’à la tombée de la nuit.

Tous les petits monstres se donnent rendez- vous l’année prochaine.